Biodiversité & Territoires


Poster un commentaire

Les écolos eux aussi font leur festival !

En ce congé dominical ensoleillé, j’ai eu le plaisir de découvrir un nouveau festival. Pas de musiciens, ni de concert et jeunesse endiablée, mais le FELIPE … Le FELIPE ? Rien à voir non plus avec le nouveau roi d’Espagne 🙂 Le nom ne m’évoquait rien à moi non plus. Préférons son nom complet, un peu plus explicite : Le Festival du Livre et de la Presse d’Ecologie. La douzième édition. J’ai honte de dire que je n’en avais jamais entendu parler … Faute avouée à moitié pardonnée, j’ai fait route vers La Bellevilloise, au coeur de Belleville (Paris 20 ème) à deux pas du cimetière du père Lachaise. Des livres en veux-tu en voilà 🙂 . Je suis sortie ravie de constater que les auteurs écolo ne manquent pas d’inspiration. Livres de jeunesse, presse magazine, ouvrages techniques pour les acteurs de terrain ou encore manifestes politiques pour changer de modèle social et économique, tout lecteur a dû trouver chaussure à son pied. En cette veille des fêtes de fin d’année (oui, je m’étonne moi-même de cette précocité mais les calendriers de l’Avant sont déjà en magasin), espérons que les libraires enregistrent un carton plein !

 


Poster un commentaire

Avez-vous vraiment les pieds sur Terre ? … Les agriculteurs urbains Oui !

Rendez-vous sur public Sénat pour une quinzaine de minutes sur l’écologie. L’équipe de l’émission Les pieds sur Terre se penchait en ce début d’année 2014 sur le renouveau de l’agriculture urbaine en France et plus particulièrement en Ile de France. Un sujet que nous avons déjà abordé dans un article précédent à l’occasion de la tenue des Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité en juillet 2014 et du Festival de l’agriculture urbaine.

La visite débute à Paris et aborde plus ou moins succinctement plusieurs programmes d’agriculture urbaine régionaux : La boite à Champignons, Les fermes en Villes ont eu la faveur de l’équipe de Public Sénat. Mais les producteurs en Ile de France sont de plus en plus nombreux à s’engager dans une démarche de vente en circuits-courts, que ce soit de la vente directe aux consommateurs, par l’intermédiaire d’une cueillette (Les cueillettes Chapeau de Paille), dans le cadre d’une AMAP, d’une Rûche (La Rûche qui dit Oui ! ), d’une plateforme internet (monpotager.com). Les sites Manger local en Ile de France et Mon-Producteur.com vous indiqueront quelques adresses (producteurs, revendeurs, restaurateurs) engagés dans la démarche. Bien sûr, de nombreux producteurs ne sont pas référencés sur ces sites mais cela est déjà un premier pas.

Evoqués dans ce reportage, les Murs à pêches de Montreuil (93). Si vous ne connaissez pas ce lieu, jetez un coup d’oeil au blog qui lui est dédié. Il vous permettra de suivre l’effort de bénévoles et élus pour pérenniser l’activité agricole au sein d’un site patrimonial de Seine Saint-Denis qu’il est possible de visiter.

Le lien vers la vidéo : http://replay.publicsenat.fr/vod/les-pieds-sur-terre/l-agriculture-en-ville/139247


Poster un commentaire

C’est pas du suédois , ça c’est sûr !

logo-bud1Un petit article pour faire un peu de promo autour d’une entreprise qui remet le beau meuble au goût du jour. Beau d’accord, mais aussi Utile et Durable. Et c’est ça tout l’intérêt de la démarche entreprise par Raison Durable qui grâce à sa bonne idée du produire, construire et vendre locale à travers sa marque B.U.D, tente de rompre une aberration qui gouverne actuellement le monde du meuble : alors que la surface forestière française couvre près d’un tiers de son territoire (16 millions d’hectares) après près d’un siècle de croissance continue, les produits issus de l’industrie du bois stagnent depuis les années 90. La balance commerciale déficitaire de notre pays dans ce secteur s’explique par l’exportation à l’internationale de matières premières issues de l’industrie du bois et l’importation massive de produits à fortes valeurs ajoutées issus de la transformation de cette même matière première. Autrement dit : les meubles en bois (plus ou moins transformé) que nous achetons sont fabriqués à l’étranger mais à partir de bois produit en France … Y’a comme un hic non?

Et c’est là qu’entre en jeu Raison Durable. Cette entreprise est un exemple particulièrement pertinent pour qui veut illustrer ce vers quoi doit tendre le développement économique des territoires ruraux. En associant différents professionnels de la filière bois localisés près de Lyons (27) (à 14 km au maximum), Raison Durable cherche à développer un réseau collaboratif local entre les concepteurs, producteurs et acquéreurs. Le circuit court du meuble en somme. Une alternative pour les consommateurs qui en ont plus qu’assez de parcourir les entrepôts pour récupérer l’étagère B**** que tout le monde a chez soi, de San Francisco à Péking. En effet, chaque meuble de la marque B.U.D de Raison Durable est unique, en raison du bois, des marques naturelles qu’il porte (chêne naturel s’il vous plait !). Meubles de qualité, robustes, aux formes épurées ET démontables ! Un avantage certain quand vient l’heure du déménagement. Raison Durable propose tables, tabourets, lits (etc.) mais si vous souhaitez du sur-mesure, c’est aussi possible 🙂

Dernier avantage : plus besoin de traverser les multiples chambre à coucher, cuisines, et salles de bain de cette merveilleuse grande surface du meuble scandinave qui ne vous intéressent pas du tout, et de vous heurter à la foule. Vous pouvez retirer votre meuble en atelier gratuitement : ce sera l’occasion pour vous de découvrir Lyons-la-forêt, l’un des plus beaux villages de France. Mais vous pouvez aussi opter pour la livraison et le montage à domicile en camionnette (service payant). Dernier mode de livraison et non le moindre : la livraison au point relais péniche à Paris :-). Certes le prix de vente n’est pas un premier prix, mais la qualité n’est pas la même et un beau meuble comme ça, vous le garderez sans aucun doute bien longtemps ! Un investissement pour l’avenir. Qu’on se le dise, le jetable, ce n’est plus tendance 🙂

Alors sautez le pas et dîtes adieu à votre table Bhfjdlkfh !